Sélectionner une page

L’association est née en 2003, co-fondée par une vingtaine de personnes poussées par un intérêt commun pour l’histoire locale et la généalogie, cristallisé autour de l’émigration bigourdane aux Amériques. Il n’existait jusqu’alors dans le département des Hautes-Pyrénées, aucune structure axée sur cette thématique. Un vide s’est trouvé comblé, permettant à de nombreuses personnes, un accès facilité au passé familial.

L’association s’est donnée pour missions premières d’apporter sa contribution aux recherches généalogiques des familles d’émigrés du département et à celles des descendants sud-américains , ainsi que de promouvoir et de consolider les échanges des deux côtés de l’Atlantique.

A côté de cet objectif principal, l’émigration vers l’Algérie, les colonies ou même l’Australie, suscite également l’intérêt de nos spécialistes, qui y consacrent études et recherches.

Nous essayons de porter à la connaissance de la communauté, le contexte historique de l’émigration bigourdane, mis en lumière par les témoignages personnels que nous nous appliquons à recueillir. Nous travaillons également à la constitution d’une base de données.

L’ABAU a pris sa place aux côtés des associations homologues du piémont pyrénéen, ainsi que de l’AME, Association pour la Mémoire de l’Emigration, qui offre un cadre administratif visant à centraliser et à faciliter les recherches généalogiques concernant l’émigration pyrénéenne.

Aujourd’hui, l’accès facilité aux archives grâce à la numérisation, permet à tout un chacun de construire relativement aisément un arbre généalogique. Cependant, L’appui des chercheurs est souvent nécessaire pour aller plus loin, surtout lorsqu’il s’agit de suivre une branche familiale ayant fait souche sur un autre continent. La demande arrive parfois de personnes qui ont en mémoire des bribes d’un récit familial autour de «l’oncle d’Amérique », et qui souvent gardent précieusement quelques lettres aux mots presque effacés par le temps. 

Nos membres férus en généalogie, passionnés par l’histoire de l’émigration haut-pyrénéenne, mettent bénévolement leur savoir-faire à disposition. L’expérience acquise au fil des années, l’appui de collaborateurs francophiles outre-atlantique, généalogistes et chercheurs, permettant le plus souvent de faire ressurgir le passé.

Nous cultivons les liens d’amitié construits depuis 2003 sur le continent américain au sein d’associations de généalogistes, mais aussi de descendants de Bigourdans qui se regroupent pour perpétuer notre culture. Nous les rencontrons de temps en temps lors de voyages outre-Atlantique. 

Depuis sa création, l’association met un point d’honneur à accueillir et à accompagner les voyageurs étrangers dans leurs visites en Bigorre, terre de leurs ancêtres. C’est le cas chaque été, où nous organisons des retrouvailles toujours émouvantes entre « cousins » bigourdans et argentins, uruguayens, louisinanais ou autres.

En 2016, nous avons initié un projet de collectage des récits familiaux, toujours en lien avec l’émigration, dans un premier temps auprès de nos adhérents et de nos sympathisants, y compris hispanophones ou anglophones de l’autre côté de l’Atlantique. Ils ont été recueillis comme autant de témoignages de l’aventure humaine de nos ancêtres, partis tenter leur chance au pays de l’ « Eldorado ». Tous ont été publiés dans l’ouvrage paru en décembre 2019, Rêves d’Amériques.  

Une autre démarche d’importance s’est imposée à nous : la réalisation d’une base de données concernant les émigrants du département des Hautes-Pyrénées ; La première mise en ligne a été faite début avril 2019 ; les données sont  mises à jour régulièrement. Nous projetons (pour 2022) la publication sur support papier de ces sources ; elle devrait être enrichie d’articles thématiques d’historiens ; 

Dans le même temps, nous essayons de contribuer à la valorisation et à la sauvegarde des sources écrites anciennes (lettres, photos, pièces d’identité, etc), en sensibilisant nos interlocuteurs sur l’importance de cette démarche. Nous les dirigeons sur les services des Archives Départementales qui s’emploient à recueillir et à conserver dans les meilleures conditions, les documents confiés par les particuliers.

Nous organisons de temps en temps des expositions et conférences à la demande de telle ou telle commune, désireuse de faire un travail de mémoire en direction de la population. Nous comptons proposer régulièrement ce type d’interventions dans les chefs-lieux de cantons, pour donner de la visibilité à notre association et à ses actions.

L’association publie des sources pour l’aide aux chercheurs : listes diverses d’émigrés, insoumission, tirage au sort, successions, passeports … 

Nous restons attentifs à toute proposition d’ouverture ou de collaboration.